• L'été dans la poche

      Hey ! Rebonjour !
      Dorénavant naturalisée parisienne, je place ce billet sous l'égide de Vaness la Bomba, figure tutélaire des blogueuses mode venues se mettre au diapason de la ville lumière depuis leur Vosge périnatale ; c'est donc sur sa chaîne Youtube que j'ai choppé mon "tuto faciès" du jour.


      Durant ce hiatus plus couramment dénominé pause en langue française, j'étais si occupée à explorer le bas de l'échelle de l'excitation couturière (confection de rideaux en voilage et en velours, d'une housse pour la surjeteuse, remplacement d'une braguette de pantalon de Monsieur) que je n'ai pas même eu le temps de conceptualiser et coudre une robe pour le mariage de ma sœur début juin (merci Chercheminippes pour le dépannage à 48h du moment fatidique !). Ajoutant la honte à la honte, j'ai également rompu le jeûne tissu d'un an décrété le 27 septembre 2016, en achetant en sus des tissus d'ameublements nécessaires, un sublime coupon de polyester violet chiné à 3,90€ dans le beau magasin qui remplace la boutique Weill rue Livingstone.

    L'été dans la poche

    A gauche : le polyester violet, partout : la soie bleue, en touches bleu clair : coton pour la sous-patte et coton/soie pour la parementure de ceinture. Pressions Prym et fermeture à glissière de récup.

      Il se trouve que, déchargement de conscience oblige, la première nippe que j'aie trouvé à coudre après le rangement combine ce polyester et une soie sauvage bleue à carreaux tissés acheté chez De Gilles il y a environ 3 ans et qui commençait à moisir sérieusement dans le stock. Je cherche encore ce qui m'avait poussé à considérer incontournable l'achat de ce coupon, d'autant que De Gilles n'était pas renommé pour ses prix malins...
      A ce propos, si vous voulez partager trucs et astuces qui vous permettent de ne pas repartir avec un tissu qui vous fait de l'oeil, faites tourner. Perso, j'ai abouti à celle-ci : je considère le coupon/rouleau et j'essaye d'estimer non pas ce que je pourrais faire de bien avec, mais le pourcentage de chance qu'il reste inutilisé dans l'année. J'imagine ma consternation trois ans après d'avoir acheté un boulet pareil, j'imagine la frustration répétée lorsque je commencerai à l'envisager comme candidat potentiel à un projet et que ses facteurs limitants refoulés à l'achat viendraient systématiquement l'en écarter, j'imagine ma lassitude lorsque que j'aurais à fermer et manipuler sous le lit un sac à coupons qui déborde, j'imagine si une mite venait à s'intéresser à mon butin avant que j'aie eu le temps d'en m'en occuper, j'imagine qu'il existera un jour des mites mutantes qui digèreront le polyester, j'imagine ...

      C'est donc avec le sentiment de la couturière qui a les dents du fond qui baignent dans les coupons trop riches de la veille que j'ai imaginé avec une conviction molle d'allier ces deux tissus pour tester la greffe de la jupe-culotte courte de Brass In Pocket avec le haut de l'Été Indien de Mon Écurie Patterns Paris, qui me semblait un agencement valable et digne d'être testé. Ce qui donnerait un "Cuivre indien" ou un "Été dans la poche".

    L'été dans la poche

    Illustrator était en panne.

    L'été dans la poche

      Modifications apportées :
    - taille 40 en haut et 41 pour les hanches
    - 2-3cm ajoutés en hauteur à la taille du short (honnêtement je me souviens plus, c'était de la décision à l'arrache).
    - après avoir cousu le col original, j'ai décidé d'en redessiner un afin d'abaisser de 2cm le milieu devant de l'encolure
    - la finition au biais des entournures a été remplacée par des parements contrastants de 2,5cm de large.

    L'été dans la poche

    L'été dans la poche

    Avant / Après

      Modifications conseillées : dans la catégorie mieux vaut tard que jamais, voici ce que je conseillerais de modifier d'emblée à quiconque voudrait réaliser ce vêtement :
    - abaisser l'encolure : c'est plus esthétique et plus confortable. La modification entreprise ici donne un col évasé, il y a moyen de le rapprocher du corps en augmentant un peu sa courbure.
    - remonter les poches de 2cm, car sinon elles ont tendance à dépasser du bas du short lorsqu'elles sont remplies.
    - abaisser le limite basse de la braguette de 2-3cm, pour que la combi soit moins malaisée à enfiler (telle qu'elle figure sur le patron c'est possible, mais juste).

    L'été dans la pocheL'été dans la poche

      Bilan de l'expérience : Il y a 3 ans j'aurais probablement couiné ma satisfaction au quatre coins du blog, aujourd'hui, ça me fait plutôt un effet mi-figue mi-chocapic. Le style et de confort de l'ensemble sont largement validés. Après, le volume poitrine uniquement résorbé dans les fronces de taille et l'encolure ras-de-cou, dès qu'on utilise un tissu un peu lourd ou raide, cela donne comme dirait Carmen un côté "matrone", et à force, j'en ai un peu ma claque de cette forme de short large.

    L'été dans la poche

      Cette relative indifférence vient d'une part que ce n'était pas tant porter ce combishort qui était désiré que le faire et savoir ce que ça donnait. Et d'autre part que j'ai choisi le tissu par défaut : la matière est assez dense donc pas idéale pour l'été, et la couleur, même si elle me va, est très vive #copaindesabeilles.  Et surtout, le gros point noir est la nature de cette soie, qui accroche à la peau comme à la doublure des poches qui se mettent alors à bailler et le devant à remonter. 

    L'été dans la poche

    îîîîk !!

       Alors, bah, qui vivra verra.

    L'été dans la poche

    Pour la peine, pas de photo de fesse.

      Je vais maintenant commencer le travail sur le patron de short taille haute, et la prochaine fois, j'essaierai de répondre à O'Kryn.


  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Juillet 2017 à 21:44
    Jolie cette combishort ! Elle te va comme un gant. Dommage que le tissu accroche, ça doit être super énervant.
    J’ai hâte de voir ton short, je me suis arraché les cheveux à essayer d’ajuster le port trousers ... (j’ai pensé à toi)
      • Lundi 3 Juillet 2017 à 21:09

        Oui, le tissu qui accroche c'est vraiment le détail casse-bonbons de l'affaire.
        Ca te dirait de participer au test pour le short ?

      • Mardi 4 Juillet 2017 à 10:17

        Alors là, je serais ravie !!!

    2
    Lundi 3 Juillet 2017 à 09:52
    MlleCarnot

    Super trop joli ce combi-short !!!

    Je le rajoute à ma liste des projets à coudre ! Et Comme en ce moment je suis une girouette (parce que j'ai un peu perdu le mojo de la couture) j'ai décidé de ne plus coudre de façon rationnelle dans l'ordre de mes priorités  et de l'arrivée dans la to-do list interminable. Mais de coudre selon mes envies pour mes futures vacances :) Et je pense que l'on a tous besoin d'une combi short pour aller en Vacances. Donc je place ton association de folie en haut de mes priorités coutures :) (Et du coup merci d'avance pour les ajustements proposés) :)

      • Lundi 3 Juillet 2017 à 21:17

        Cool ! Ce n'est pas moi qui vais essayer de te faire changer d'avis !

    3
    Marie
    Lundi 3 Juillet 2017 à 10:29

    Ta combi est super chouette, et cette Vaness'touch ! (À mon grand regret, sur moi, elle mettrait en valeur tout ce que j'essaie de ne pas mettre en valeur, éh éh.)

    Je retiens ton truc imparable contre l'achat de tissus jolis-mais-à-potentiel-stash-à-durée-indéterminée, surtout qu'ici, vu mon inaction couturesque, le résultat devrait être radical ;)

      • Lundi 3 Juillet 2017 à 21:22

        Alors je te conseille de chanter une fois par semaine "coud-lou-coud-coud-lou-coud-coud-stash-stash" pour remédier à tes problèmes de stock constipé.

      • Marie
        Mardi 4 Juillet 2017 à 09:36

        Ma surjeteuse est sur le point d'avoir son propre bureau mais pour éviter toute entrée incontrôlée dans mon stash, ton conseil me semble toutafé judicieux ;) (Le moment redoutable de mettre ledit stash dans des cartons devrait aussi faire de l'effet *musique de film d'horreur*...)

    4
    Lundi 3 Juillet 2017 à 17:03
    Sewing Tidbits

    J'aime beaucoup ces deux couleurs ensemble! Mais je comprends ta frustration, on passe du temps à coudre et on trouve le résultat meeh. Par contre j'ai appris que quelques jours/semaines dans le placard et parfois le vêtement se transforme, tout d'un coup on trouve plein des façons de le porter...

    Pour limiter les achats de tissus, je crois avoir tout essayer, avec plus ou moins de succès. Une règle qui a plutot bien marcher c'est de n'acheter que pour une projet à la fois et de ne ne s'autoriser aucun nouvel achat avant que d'avoir fini le dit projet. C'est moins radical qu'arreter completement et donc plus facile à tenir. J'essaye de diminuer mon stock ces jours ci, il n'est pas énorme mais comme je n'ai pas beaucoup de temps pour coudre ça ne va pas vite.

    J'ai adoré Vaness la Bomba et les blogueuses parisiennes influentes aux petits genoux!

    5
    Lundi 3 Juillet 2017 à 21:32

    J'avoue je comprends pas l'astuce des genoux, quand je les mets en dedans ça les fait ressortir encore plus.

    Le coup du mitard au placard fonctionne mieux en général sur quelque chose que j'ai passé du temps à composer, et son seul espoir d'être reportée serait de changer les poches par de la vraie doublure qui glisse. Cela dit j'aime aussi beaucoup l'association de couleurs ; on reçoit notre armoire demain et j'ai hâte de ranger et avoir une vue d'ensemble sur mes vêtements, ça va être colorimétriquement intéressant.

    6
    Mercredi 5 Juillet 2017 à 21:11
    Il est chouette ton été dans la poche! Dommage pour le tissu qui accroche... et grand merci pour la vidéo inspiratrice de ton faciès du jour... un régal!
    7
    La Couture Rose
    Mercredi 16 Août 2017 à 16:38
    La Couture Rose

    Ultra canon avec les cheveux comme ça !!! J'adore cette combi (et mdrr la vidéo)

      • Mercredi 16 Août 2017 à 21:12

        J'ai revécu les années 80 pour quelques instants !

    8
    Byseverine
    Lundi 21 Août 2017 à 12:18
    J'aime bien ta combi la forme est jolie et pour une fois la taille pas trop haute ,effet du au côté blousant du haut. Pour les poches qui accrochent la solution ne serait elle pas de les supprimer
      • Mardi 22 Août 2017 à 15:06

        C'est radical mais c'est pas con. Comme la présence de poches augmente les chances de survie de ma production, je vais quand même essayer la doublure qui glisse dans un premier temps, et tout supprimer dans un deuxième si nécessaire.

    9
    Mükikoo
    Vendredi 13 Octobre 2017 à 14:13

    Mes achats compulsifs de tissus ne s'arrangent pas, même en essayant de garder les projets en tête.  Projets qui évoluent et mutent pendant que le tissu mature dans son carton...Provoquant l'achat d'autres tissus qui seront plus adéquats au moment du début de projet.

    Ce que j'ai observé c'est que les unis, je fini toujours par en trouver l'usage même si ce n'était pas celui de départ. Par contre les imprimés, ouille ! J'arrive presque à les éviter (sauf si le motif est trop 100% débile-impossible-kitchissime, genre si une tel monstruosité existe, c'est mon défi et mon destin de lui inventer un usage).

    Mais ce qui me fait craquer genre oooooooh, ce sont les texturés. Je ne sais pas dire non à un uni texturé, gauffré, ondulé. Je ne sais même pas pourquoi, d'autant que ces choses ne sont pas des plus faciles à utiliser.

     

     

      • Samedi 14 Octobre 2017 à 17:47

        Des fois c'est exactement ça, t'achète un truc en te disant vertueusement mais si c'est pour faire ça, un peu de temps passe, un meilleur parti se présente et c'est fichu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :